Journée d’Etude: « Binaire/ternaire : nouveaux regards sur la métrique des musiques africaines », le 29 mai 10h-17h, Musée de l’Homme

Journée d’Etude:
« Binaire/ternaire : nouveaux regards sur la métrique des musiques africaines ».
29 mai 2015, 10-17h, Musée de l’Homme, Salle Chevalier, 3e étage.
« Les travaux théoriques de Simha Arom (1984, 1985) sur les principes qui fondent la métrique et la rythmique des musiques d’Afrique centrale sont désormais le point de départ pour toute étude de rythmique africaine. Alors que les musiques centrafricaines à l’origine de ces travaux pionniers sont sont considérées comme étant de métrique univoque – soit binaire, soit ternaire –, d’autres musiques étudiées durant les dernières décennies font apparaître des structurations moins tranchées. Elles appellent à un élargissement de l’appareil théorique pour tenir compte tant de simultanéités métriques que de subdivisions variables ou non isochrones de l’unité de base que constitue la pulsation. Des exemples du Gabon, de Guinée, ainsi que des musiques afro-diasporiques nourriront la réflexion menée collectivement au cours de cette Journée d’Etude. »
Matin (10h-12h30h)
Julien André : « Du swing: le principe d’ambiguïté dans le mode de subdivision de la pulsation dans les musiques mandingues du Mali et de Guinée »
Gérald Guillot : « L’anisochronie comme principe d’organisation métrique des musiques afro-brésiliennes »
Après-midi (14h-17h, ordre des interventions souple)
Emeline Lechaux : « À la recherche de l’unité temporelle de référence culturelle dans les musiques du bwete tsogo »
Rémy Jadinon : « Rythme ou pulsation ? La superposition métrique dans les chants de harpe ngombi des Mitsogo »
Marie-France Mifune : « Le phénomène de subdivision « binaire-ternaire » dans les musiques du bwiti fang« 

Sylvie Le Bomin : « Ébauche de typologie des différents procédés de binaire/ternaire rencontrés au Gabon »

Ce contenu a été publié dans Agenda, Colloques, journées d'études, conférences, séminaires. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.